En continuant votre visite, vous acceptez l'utilisation des cookies.En savoir plus
Hopitech
2 / 3 / 4 Octobre 2019 - du mercredi 14h au vendredi 14h POITIERS Futuroscope 2019
bandeau

Dimensionnement, planification, ordonnancement et organisation des réseaux de soins

KLEMENT Nathalie doctorante à l’université Blaise-Pascal de Clermont-Ferrand

Complémentaire aux 2 sujets présentés, cette intervention concerne la réflexion à conduire à niveau de l’organisation des soins sur un territoire de santé, préalable aux relocalisations hospitalières. Une autre approche de la relocalisation des activités de santé est ainsi présentée. Le sujet de thèse concerne le dimensionnement, la planification, l’ordonnancement et l’organisation des réseaux
de soins à plusieurs niveaux : les urgences, les blocs opératoires et l’imagerie médicale. D’une façon générale, l’objectif de la thèse est l’optimisation de la gestion du plateau médico-technique. Ce sujet s’applique à deux niveaux, celui d’un hôpital et celui d’une communauté hospitalière. Concernant les urgences, le but du travail effectué est d’organiser au mieux le service des urgences au niveau d’un territoire. Au niveau des blocs opératoires, il s’agit de mutualiser les ressources humaines et moyens matériels pour un territoire donné. Le cas de l’imagerie médicale se rapproche également de celui des blocs opératoires : Le besoin d’une organisation régionale de l’imagerie médicale se fait ressentir de par l’augmentation des différents examens demandés par les chirurgiens, augmentation due notamment à l’essor de nouvelles technologies diagnostiques et thérapeutiques. De plus, tous les systèmes hospitaliers ne sont pas équipés de la même façon, il est donc primordial de mutualiser les moyens à ce niveau. L’objectif à long terme de ce sujet de thèse est la mise en place d’un outil informatique facile d’utilisation par l’ensemble du personnel hospitalier. Cet outil permettra de gérer la planification des différents actes programmés en tenant compte de la mutualisation des moyens. Concernant les urgences, le centre d’appel d’urgence pourrait utiliser ce genre d’outil afin de diriger le patient en état d’urgence vers le centre le plus approprié. D’une manière générale, cet outil doit donc prendre en compte toutes les contraintes, humaines et matérielles, afin d’organiser au mieux le réseau de soins.

efficitur. dapibus accumsan eget consequat. fringilla Phasellus elit.