En continuant votre visite, vous acceptez l'utilisation des cookies.En savoir plus
Hopitech
7 / 8 / 9 Octobre 2020 - du mercredi 14h au vendredi 14h CAEN 2020
bandeau

Construction du nouveau CHU Amiens : mise en service des bâtiments

VELEINE Thierry ingénieur, coordinateur du pôle Investissements et Logistique

Le CHU d’Amiens développe aujourd’hui ses activités de court séjour en Médecine, Chirurgie et Obstétrique sur 4 sites répartis sur l’agglomération. Ceci se traduit par des dédoublements de plateaux techniques peu fonctionnels (blocs opératoires ou prise en charge d’urgences sur les 4 sites par ex.), ainsi que des difficultés à respecter la cohérence des prises en charge des patients (ex. séparation de la maternité de niveau 3 et du service de réanimation et soins intensifs de néonatalogie sur 2 sites distants). Le projet de regroupement de l’ensemble des activités de court séjour sur un site unique, en extension de son hôpital sud actuel (bâtiment Fontenoy construit pour sa part au début des années 1980), a été initialisé dès l’année 2002.

L’ampleur du projet (construction de bâtiments neufs de 120.000 m² SDO et réhabilitation technique du bâtiment Fontenoy de 50.000 m²) en fait l’une des plus grandes opérations de restructuration hospitalière engagées en France ces dernières années. Elle se caractérise donc par des facteurs de complexité techniques et organisationnels importants, d’autant que la tarification à l’activité a entre temps été imposée aux établissements hospitaliers publics. Il a en particulier été nécessaire :
— de définir le schéma général de l’organisation spatiale retenue pour la future entité hospitalière, visant à concilier la mutualisation indispensable des éléments de plateaux techniques tout en conservant des plots d’hospitalisation à taille humaine ;
— de redéfinir certaines organisations médicales aujourd’hui éclatées et dispersées, afin de projeter une structure aussi efficiente que possible, basée sur la mutualisation des locaux et des équipements ;
— d’anticiper, autant que faire se peut, les évolutions technologiques qui pourraient concerner le CHU d’Amiens pour permettre l’adaptation ultérieure du nouveau plateau technique hospitalier ;
— d’étudier et assurer la mise en place d’un phasage opérationnel respectant les activités préalablement en place sur le site sud ;
— d’organiser les chantiers en site hospitalier occupé, avec prise en compte des obligations de règles d’hygiène (maîtrise du risque aspergillaire par ex.) et de limitation de nuisances induites ;
— d’amender l’Avant-Projet Détaillé en 2007 pour tenir compte des contraintes financières découlant des nouveaux modes de financement de l’activité hospitalière.

L’une des particularités du concours de Maîtrise d’oeuvre du Nouveau CHU d’Amiens, réalisé en 2003-2004, a été d’associer l’équipe retenue lors du concours européen (équipe AART-FARAH – architecte mandataire et ARTELIA – BET) à la finalisation des études de programmations techniques détaillées des divers services hospitaliers. Cette originalité a permis d’établir un dialogue constructif entre concepteurs et utilisateurs, lors de l’élaboration des plans des locaux, prenant en compte le mieux possible les besoins non seulement immédiats mais aussi futurs de l’établissement.

Précédée d’une tranche de travaux préparatoires qui s’est déroulée en 2007-2008 et qui concernait essentiellement les VRD, la construction des nouveaux bâtiments a débuté en juillet 2009. La livraison partielle du nouveau pôle énergie (3 chaudières gaz de 8 MW et 5 groupes électrogènes de 2 MW chacun en secours sur la boucle HT avec reconfiguration automatique) a été assurée dès la fin 2011. L’ouverture du bâtiment « biologie – pharmacie – magasins généraux » s’est déroulée les 2ème et 3ème trimestre 2012. Celle du bâtiment principal (qui regroupe les nouveaux plateaux techniques et environ 850 lits et places d’hospitalisation) est actuellement prévue à la fin du premier trimestre 2014.

Nullam accumsan dictum et, Lorem ultricies consequat. Sed