En continuant votre visite, vous acceptez l'utilisation des cookies.En savoir plus
Hopitech
7 / 8 / 9 Octobre 2020 - du mercredi 14h au vendredi 14h CAEN 2020
bandeau

La qualité de l’air intérieur

SQUINAZI Fabien directeur du Laboratoire d’hygiène de la Ville de Paris

La surveillance périodique de la qualité de l’air intérieur de certains établissements recevant du public est devenue obligatoire par la loi du 12 juillet 2010, portant engagement national pour l’environnement. Cette surveillance concerne les établissements accueillant des populations sensibles ou exposées sur de longues périodes, comme les crèches, les écoles, les structures médico-sociales et de soins de longue durée. Elle doit être réalisée tous les sept ans par le propriétaire ou l’exploitant de l’établissement au moyen d’une évaluation dessystèmes d’aération et d’une campagne de mesure des polluants (formaldéhyde, benzène, dioxyde de carbone),conduites par des organismes accrédités. En cas de dépassement des valeurs de référence, le propriétaire ou l’exploitant est tenu de faire réaliser une expertise afin d’identifier les sources de pollution et d’y remédier. Les bâtiments neufs ou rénovés HQE Performance sont soumis, avant emménagement, à un protocole de mesure de la qualité de l’air intérieur. Les polluants à mesurer correspondent aux émissions potentielles des éléments du bâtiment et apportent des informations sur la situation du bâtiment par rapport à la pollution extérieure. Les résultats sont comparés à des valeurs de référence sanitaire.

luctus quis, ut libero ut efficitur. velit, ut lectus