En continuant votre visite, vous acceptez l'utilisation des cookies.En savoir plus
Hopitech
7 / 8 / 9 Octobre 2020 - du mercredi 14h au vendredi 14h CAEN 2020
bandeau

Création d’une plateforme logistique : intérêt, genèse et intégration des contraintes de construction

MOPIN Claire directrice des services économiques et logistiques à l’APH de Marseille

Inscrite dans le projet d’établissement de l’AP-HM, la plateforme logistique regroupe sur un seul et même terrain situé à Mourepiane (16ème arrondissement), la majorité des fonctions logistiques de l’AP-HM à savoir la restauration, la blanchisserie, les magasins hôteliers et un site de stérilisation. Cette offre logistique plus complète permet d’améliorer la qualité du service rendu au patient tout en assurant la continuité des opérations de productionlivraison- distribution. Le rôle sociétal de l’Institution est affirmé dans une double dimension. Les conditions de travail des agents sont grandement améliorées grâce aux équipements innovants et à l’automatisation des tâches les plus pénibles. Cet équipement témoigne d’une volonté d’intégration positive dans le quartier de Mourepiane. Objectifs :
— garantir des prestations logistiques de qualité aux patients et aux unités de soins, en assurant
la continuité des étapes de production – distribution – livraison,
— redonner au secteur logistique l’ensemble des tâches qui lui incombent pour décharger les soignants
et leur permettre de se consacrer à leur coeur de métier,
— améliorer les conditions de travail des agents du secteur logistique en leur proposant
des équipements innovants qui permettent d’automatiser les tâches les plus pénibles.
Sur 25 000 m², la plate-forme logistique assure grâce à des schémas communs d’organisation, les fonctions suivantes :
— les magasins centraux : 70 caisses ou palettes par jour de fournitures et consommables
avec 1000 références gérées,
— la restauration : 11 000 repas jour soit 2 500 000 repas par an,
— la blanchisserie : 17 tonnes de linge traité par jour et 25 tonnes de stockage de linge sale,
— la stérilisation : 630 paniers, 40 chariots et 18 m3 d’instruments médicaux en 4 heures.
L’investissement de l’ordre de 73 M€ a été porté par une structure dédiée au projet dénommée POLEMED, constituée de VINCI Construction France, Gespace France (filiale de DALKIA) et SEIEF. ADIM Provence et DALKIA se sont regroupés pour assurer la maîtrise d’ouvrage de l’opération en phase de construction : ils ont confié les travaux du
bâtiment à DUMEZ MEDITERRANEE en entreprise générale. Le projet architectural a été conçu par le cabinet d’architecte « MAP » simple, lisible et efficace et répond aux enjeux d’expertise, d’efficacité et de fluidité.

tristique ut risus ante. sem, non venenatis Nullam consequat. vel,