En continuant votre visite, vous acceptez l'utilisation des cookies.En savoir plus
Hopitech
2 / 3 / 4 Octobre 2019 - du mercredi 14h au vendredi 14h POITIERS Futuroscope 2019
bandeau

Retour sur expérience COFRAC pour la recherche de légionelles

ADJIDE Crespin biologiste responsable unité d’hygiène hospitalière au CHU d’Amiens

L’accréditation des laboratoires d’analyse, dont la mission incombe en France au COFRAC, est une obligation faite à tous les laboratoires qui effectuent la recherche et le dénombrement des légionelles. Tous ces laboratoires avaient l’obligation au 31 décembre 2011 d’avoir reçu leur attestation d’accréditation faute de quoi ils devraient arrêter de rechercher les légionelles dans l’eau. Dans un établissement de santé, le laboratoire, souvent celui de l’hygiène hospitalière, charger de rechercher et d’identifier les légionelles dans les eaux chaudes et froides est un maillon important dans le dispositif de gestion du risque infectieux associé aux légionelles

Ce maillon permet d’assurer avec efficience la sécurité sanitaire des patients et des visiteurs liée à l’eau dans ces établissements. La mise en place en 2011 de la démarche d’accréditation du laboratoire d’hygiène, habitué au respect des normes métier et aux contrôles externes de qualité, est un signe de la volonté des responsables d’unité d’hygiène et d’épidémiologie hospitalière du CHU Amiens Picardie, non seulement de faire reconnaître la capacité organisationnelle et la compétence de l’équipe du laboratoire, mais aussi de permettre au CHU d’assurer efficacement la gestion des risques sanitaires environnementaux dont celui associé aux légionelles.

venenatis, sed ante. fringilla quis, Aenean efficitur. suscipit ipsum odio at commodo